Chargé-e de mission transport et mobilité urbaine – Ouagadougou (Burkina Faso)

 
  •  
Julien Allaire
CODATU
Délégué Général
Actualité Partenaire Lundi 18 Novembre 2013

Cet article est une actualité Partenaire

Chargé-e de mission transport et mobilité urbaine – Ouagadougou (Burkina Faso)

Sous engagement de volontariat de solidarité internationale

Coopération décentralisée Ouagadougou / Grand Lyon – Ville de Lyon

 

Poste à pourvoir le 1er mars 2014

Lieu d’affectation:

Ouagadougou (Burkina Faso)

Contexte:

La ville de Ouagadougou souhaite mettre en place un projet d’amélioration de la mobilité urbaine. Ce projet se concentre sur l’organisation du transport inter et intra urbain de personnes et de marchandises.

L’agence française de développement a décidé de soutenir la ville de Ouagadougou à travers un programme d’investissement et un appui au renforcement institutionnel. Le lancement de ce projet est prévu en début 2014.

Depuis 1994, le Grand Lyon et la Ville de Lyon sont en partenariat de coopération avec la ville de Ouagadougou. En appui aux services publics de la ville de Ouagadougou, cette coopération s’est intensifiée par un partenariat avec l’agence française de développement portant sur les questions d’aménagement et de planification urbaine. Dans ce cadre, le Grand Lyon et l’agence d’urbanisme de Lyon interviennent comme assistant à la maîtrise d’ouvrage pour le compte de la commune de Ouagadougou.

Le Service de Coopération au Développement (SCD), association de volontariat et de coopération au développement, accompagne les acteurs du projet.

Les objectifs du projet de la mobilité urbaine sont :

  • La réhabilitation/construction de 3 gares publiques inter-urbaines.
  • La mise en place d’un système de gestion des gares efficaces et pérenne, répondant aux besoins des transporteurs et usagers et générateurs de revenus pour la municipalité.
  • A construction d’une politique et d’une compétence « mobilité » à Ougadougou, capable de gérer l’offre et de répondre aux demandes des habitants en termes de circulation, stationnement et transport inter et intra-urbain, en accompagnement de la croissance économique et urbaine.

La mission du Volontaire

En mars 2013, un nouveau Maire a été élu à Ouagadougou. Il a procédé à la réorganisation des services municipaux marquée entre autres par la création d’une direction des infrastructures routières et de la mobilité (DIRMO). Cette direction comprend un service en charge de la mobilité et des transports urbains, chargé :

  • D’organiser les transports et la mobilité ;
  • De mettre en œuvre les mesures préconisées par l’Autorité organisatrice des Transports Urbains;
  • De mener des études sur les questions relatives au transport urbain ;
  • De mener des études sur les questions relatives à la mobilité ;
  • de gérer la problématique du stationnement et de la voie publique ;

Encore largement dominé par les services de l’Etat, la question de la mobilité urbaine à Ouagadougou apparaît comme une priorité pour les autorités municipales qui souhaitent exprimer sa vision et ses objectifs sur ces enjeux de développement urbain

Les principales responsabilités du volontaire seront les suivantes :

Placé au sein du service de la mobilité et des transports urbains, le volontaire aura pour tâche d’accompagner le responsable du service dans l’exercice de ces principales missions, à savoir :

  • Participer à la réflexion et à la mise en œuvre d’une politique de mobilité urbaine
  • Participer à la mise à jour de l’observatoire du trafic urbain
  • Contribuer à l’élaboration d’outils de gestion et d’aide à la décision sur la mobilité
  • Participer aux dispositifs d’assistance à la maîtrise d’ouvrage dans le cadre du projet de construction et de réhabilitation des gares routières
  • Assister le responsable du service pour coordonner les missions « transport » menées dans le cadre du programme de coopération décentralisée avec Lyon

Formation/expérience du Candidat

  • Généraliste de l’urbain avec une spécialisation en transport
  • Première expérience dans le monde des collectivités locales
  • Formation avec une spécialité transport
  • Expérience souhaitée à l’internationale dans un projet de développement urbain

Qualité attendues :

  • Intérêt pour le travail en équipe et en situation d’accompagnement
  • Aisance relationnelle en situations d’interculturalité
  • Connaissance, intérêt et capacité à travailler dans un contexte institutionnel (collectivités territoriales et Etats)

Conditions:

  •  Stage de préparation au départ avec le Service de Coopération au Développement du 21 au 27 février 2014 à Lyon et une préparation au sein de l’équipe du Grand Lyon.
  •  24 mois sous statut de volontaire de solidarité internationale (loi du 23/02/2005)
  •  Indemnité mensuelle de volontaire de solidarité internationale
  •  Couverture sociale complète + assurance rapatriement sanitaire et responsabilité civile
  •  Un aller/retour par an en France
  •  Sous condition le versement d’une indemnité de fin de mission

Contact:

Envoyer CV et Lettre de motivation à :

Karen Le Guern : karen.leguern[arobase]scd.asso.fr

SCD- Service de Coopération au Développement

202 chemin de Fontanières 69350 La Mulatière

www.scd.asso.fr

 

 

 

Partenaires associés

Agence Française de Développement (AFD)

L’Agence Française de Développement (AFD) agit depuis soixante-dix ans pour lutter contre la pauvreté et  favoriser le développement dans les pays du Sud et dans l’Outre-mer. Au moyen de subventions, de prêts, de fonds de garantie ou de contrats de désendettement et de développement, elle finance des projets, des programmes et des études et accompagne ses partenaires du Sud dans le renforcement de leurs capacités.

Les transports constituent un secteur d’intervention traditionnel de l’AFD. Sur la période 2001-2005, l’Agence a mobilisé environ 164 M€ par an en moyenne pour la mise en œuvre de projets dans le secteur des transports (en incluant les projets de développement rural et urbain comportant des activités de transport).