Master in Transport and Mobility in African Cities – Call for Applications

Master in Transport and Mobility in African Cities – Call for Applications
  •  
  •  
  •  
Lorenza Tomasoni
CODATU
Chef de projet en Méditérranée et Chargée de activités scientifiques
CODATU News Tuesday 12 January 2016

The econoeamaumic and demographic development of Africa is the reason of a rapidly growing urbanization. Urban mobility, currently characterized by intermediate public transport and increasing motorisation rates of households, often leads to congestion of city centres and peripheries. To develop sustainable cities, it is essential to define a global mobility policy and to structure the public transport supply in order to promote access of individuals to jobs, markets, education and basic services.

Local authorities must acquire the appropriate human and financial resources to guarantee durability of projects and strategies.

Capacity building in African countries is therefore a priority to ensure the implementation of appropriate policies and measures in the urban transport sector. The proposed training will help to provide African countries with junior and senior officials able to meet the specific needs of African cities in terms of mobility and transport.

The Master will take place at the African School of Architecture and UrbanismTrades(EAMAU) in Lome(Togo) and is a joint initiative of Senghor University, CODATU and CNAM.

For more information about the Master, download the Call for Applications here.                                       Applications are open since January 4th, 2016, and can be sent until March 15th, 2016 (midnight, French zone).     For more information, contact us!

Partenaires associés

EAMAU – Ecole Africaine des Métiers de l’Architecture et de l’Urbanisme

Présentation et histoire

L’EAMAU, basée à Lomé au Togo est une institution inter-états d’enseignement supérieur et de recherche. Elle fut fondée par une résolution du sommet des Chefs d’Etats de l’OCAM en 1975, à la suite d’une étude de l’UNESCO sur la nécessité effective d’une institution de formation en architecture et urbanisme, au bénéfice des Etats africains en pleine croissance urbaine.

L’EAMAU est :

  • pôle d’excellence régional de l’Agence Universitaire de la Francophonie depuis 2004
  • partenaire de l’Union Internationale des Architectes (UIA) et de l’Union Africaine des Architectes depuis 2005
  • centre d’excellence régional de l’UEMOA depuis 2006
  • membre de l’Association pour la Promotion de l’Enseignement et de la Recherche en Aménagement et en Urbanisme (APERAU) depuis 2007

Pays Membres

A ce jour, le service de l’EAMAU en formation, recherche et expertise urbaine s’étend sur 14 pays d’Afrique francophone au Sud du Sahara.

Pour l’Afrique de l’Ouest
BENIN, BURKINA FASO, COTE D’IVOIRE, GUINEE BISSAU, MALI, NIGER, SENEGAL, TOGO

Pour l’Afrique Centrale
CAMEROUN, CENTRAFRIQUE, CONGO, GABON, GUINEE EQUATORIALE, TCHAD.

 

Pour en savoir plus: http://www.eamau.org/

CNAM (Conservatoire national des arts et métiers)

Le CNAM est un grand établissement d’enseignement supérieur dédié à la formation.

Université Senghor – Université Internationale de langue française (Alexandrie, Egypt)

L’Université Senghor, Opérateur direct de la Francophonie, offre, depuis maintenant plus de 20 ans, des formations pluridisciplinaires et pluri-thématiques consacrées au développement durable dans un contexte de mondialisation. Elle a pour vocation de former et de perfectionner des cadres de haut niveau des secteurs public et privé et d’orienter leurs aptitudes vers l’exercice des responsabilités dans certains domaines prioritaires pour le développement.
L’Université Senghor, université francophone internationale à finalité professionnelle, œuvrant au service du développement africain, n’en est pas moins ouverte à tous les francophones qu’elle prépare aux métiers du développement dans la ligne des Sommets de la Francophonie qui se sont tenus à Ouagadougou en 2004, à Bucarest en 2006, à Québec en 2008, à Montreux en 2010, à Kinshasa en 2014. Elle pilote des projets en matière de développement à travers les travaux des ses étudiants, tissant notamment un réseau de compétences et d’expertises au moyen de la professionnalisation de ses auditeurs, de formations continues et à distance.

Pour en savoir plus : www.usenghor-francophonie.org