Auteur :

Riadh Haj Taieb – Président ADSS

Résumé :

Le réchauffement climatique, résultant des émissions de gaz à effet de serre (dégagements industriels toxiques, bâtiments, transport…etc.), contribue à la moitié des phénomènes extrêmes que connaît la planète (inondations, sécheresse, ouragans…). La ville de Sfax est également touchée par ces phénomènes. Les dernières inondations à Sfax caractérisées par une forte intensité des pluies en 2009 et 2013 et l’augmentation de la température 2° C durant les cinquante dernières années, selon les études et recherches de l’université de Sfax, n’en sont qu’un exemple.
Face aux changements climatiques, les villes, partout dans le monde, se mobilisent. Sfax est parmi ces villes engagées dans la lutte contre le réchauffement climatique.
Ces dernières années, Sfax a également engagé une politique novatrice avec pour objectif de devenir une ville «verte» et sobre en carbone. La ville a ainsi élaboré en 2006 une stratégie de développement du Grand-Sfax 2016 intégrant des objectifs environnementaux ambitieux. Le volet développement durable a été réalisé avec le soutien de la Coopération allemande au développement (GIZ), de la Banque mondiale et de l’Union Européenne.

Partant du principe que la mobilisation locale peut faire bouger les choses, la ville de Sfax a élaboré en 2013 un diagnostic approfondi de ses émissions de gaz à effet de serre et de leurs sources afin d’identifier les actions à engager pour les réduire.
Le bilan carbone, outil choisi pour réaliser ce diagnostic a débouché sur un résultat clair.54% des émissions des GES sont attribués aux transports de marchandises et aux déplacements. Plusieurs projets sont proposés pour réduire de 20% les émissions de Gaz à effets de Serre en 2020 dans la ville de Sfax.
Parmi ces projets phares l’élaboration d’un PDU/NAMA Transport, la mise à niveau des TC par autobus et l’étude de faisabilité pour la mise en place d’un métro léger à Sfax.
Cette communication présentera le pourquoi du projet de Métro Leger de Sfax, les étapes de réalisation de l’étude de faisabilité, les résultats en terme d’estimation du cout et l’échéancier de réalisation ainsi que son impact sur la réduction de CO2, d’économie d’énergie et sur l’attractivité des transports dans la ville de Sfax avant de conclure par la présentation des facteurs de réussite de ce projet.